mercredi 13 juillet 2016

Bourse : Après le choc du Brexit

par Didier Testot
Retrouvez toutes les dernières interviews Bourse, Avis d'experts, Post Brexit : https://www.labourseetlavie.com/category/bourse-avis-dexperts










mardi 21 juin 2016

Bourse, Avis d'experts : Brexit or Not Brexit That is The Question

par Didier Testot.
Encore quelques jours avant le #Brexit ou pas, ce sujet est venu s'installer dans la tête des investisseurs sur les marchés financiers. Sujet loin d'être à la Une, les sondages qui ont montré une évolution favorable à la sortie de l'Union Européenne, sont venus perturber cette quiétude. Petite revue du dossier Brexit par les invités Bourse, Avis d'experts sur la Web TV.
CPR AM, Natixis AM, Allianz GI, Entheca Finance, La Française AM, Financière ICG, Pictet AM...
Tous ont leur stratégie exposée dans ces vidéos. Au delà du Brexit ou pas, il faudra bien prendre des positions sur les marchés. Toutes les vidéos sont disponibles ici : https://www.labourseetlavie.com/category/bourse-avis-dexperts






dimanche 15 mai 2016

Des Starts-Ups et leurs dirigeants



par Didier Testot.

Dans cette production LA BOURSE ET LA VIE TV, des dirigeants de start-ups ont évoqué leur stratégie et leurs perspectives dans différents domaines d'activités.

Ce sont des participations de la Financière Fonds Privés, dont le métier est d'accompagner des entrepreneurs.

Pierre-Michel Deléglise était venu parler sur la Web Tv de cette activité : https://www.labourseetlavie.com/

mercredi 3 février 2016

Renaud Dutreil Président de Smile & Pay sur la Web Tv www.labourseetlavie.com

par Didier Testot.
Devenu investisseur, son expérience auprès des PME est aussi passionnante. Comment voit-il aujourd'hui notre système ? C'était l'objet de l'interview diffusé sur la Web Tv cette semaine à l'occasion de sa nomination à la présidence de Smile & Pay, une #Fintech qui facilite les transactions pour les TPE notamment.
Extraits de l'interview : 

Renaud Dutreil – Président Smile & Pay : D’abord, il y a énormément d’argent en France. Vous savez que nous sommes un pays qui épargne beaucoup, donc les Français mettent de l’argent de côté. La question est de savoir, s’ils le mettent de côté, est-ce qu’ils le mettent au bon endroit ? Est-ce qu’il faut le mettre dans l’assurance vie essentiellement ? Est-ce qu’il faut en distraire une partie vers des projets peut-être plus risqués, mais qui vont rapporter beaucoup plus et notamment tout ce secteur des entreprises innovantes ? Évidemment, la réponse est oui. Il faut investir dans l’innovation. C'est beaucoup plus intéressant en termes de retour sur investissement, mais c'est aussi participer à la création de la France de demain. Donc, la France est un formidable pays pour les entrepreneurs. Nous sommes aujourd'hui une terre d’entrepreneurs. Le système est hostile. Le système, on va dire, public. Il est plutôt hostile aux entrepreneurs. Il n’y a pas de reconnaissance, si vous voulez, sociales des entrepreneurs. On les regarde un petit peu comme s’ils étaient des vilains petits canards dans l’environnement français. C'est une erreur majeure. Ce sont nos héros, ce sont nos champions. Ce sont ceux qui vont demain porter les couleurs de la France et aussi créer de la richesse et de l’emploi pour tout le monde. Donc, il faut les encourager. Et la meilleure façon de le faire, c'est de les soutenir financièrement, avec évidemment tous les conseils qui peuvent garantir que les projets sont sérieux et qu’ils sont bien managés."


Web TV www.labourseetlavie.com : Alors, le mot de la fin. En 2015, en 2016, on n’a pas arrêté de parler des start-ups, la France "start-up nation". Et puis on en oublierait presque les PME et les ETI.  

Renaud Dutreil – Président Smile & Pay : "Quand j’étais ministre, j’avais expliqué les choses comme ça : il y a les souris, il y a les gazelles et il y a les éléphants. Et nous avons en France besoin de gazelles, donc d’entreprises de taille intermédiaire qui sont capables de grandir et de devenir des entreprises de taille mondiale. Alors, qu’est-ce qu’il leur faut ? D’abord, il faut qu’elles dépassent le marché français. Le marché français en tant que tel est un marché trop étroit pour constituer des entreprises de taille intermédiaire. Donc, il faut aller à l’international. L’international aujourd'hui, ce n'est pas seulement l’Europe, c'est l’Amérique du Nord. C'est un marché extrêmement dynamique aujourd'hui. C'est la partie du monde où la croissance est la plus forte. Et puis c'est évidemment l’Asie où il y a une très forte reconnaissance du savoir-faire français et des produits français. Donc, il y a des débouchés, il y a des possibilités, mais il faut y aller. Ça, c'est la première chose. Deuxième chose, il faut que le financement accompagne cette croissance. Et troisièmement, il faut une flexibilité qui n’existe pas aujourd'hui en France, notamment en matière de droit du travail ou en matière de droit fiscal. Il faut que ces entreprises aient le sentiment d’évoluer dans un environnement qui les soutient et non pas dans un environnement qui les considère comme des coupables ou alors des empêcheurs de tourner en rond. L’environnement participe à l’efficacité des ETI. Et je crois qu’aujourd'hui, les Français sont conscients qu’ils ont 
besoin d’entreprises de taille intermédiaire."


lundi 1 février 2016

Pour Patrick Bensabat Pdg de Business & Decision

par Didier Testot

C'est avec tristesse que j'ai appris aujourd'hui le décès de Patrick Bensabat Pdg de Business & Decision.

J'avais eu l'occasion de l'interviewer chez Bloomberg Télévision au début de sa propre aventure entrepreneuriale et lorsque je présentais une émission sur les valeurs moyennes. Il avait fait sa première Tv avec moi comme de nombreux dirigeants de sociétés cotées.

En 2008, lorsque je commençais celle de LA BOURSE ET LA VIE TV producteur audiovisuel et éditeur de la Web Tv www.labourseetlavie.com, il m'avait accueilli pour discuter du projet et échanger sur des développements possibles.

Au cours des années suivantes, sur la Web Tv nous gardions ces échanges, et avions eu l'occasion de parler bien entendu de la stratégie de Business & Decision.

Tous nos interviews sur la Web TV sont disponibles ici : http://www.labourseetlavie.com/recherche.html?q=bensabat

Mes pensées vont à sa famille et à ses enfants ainsi qu'à ses équipes.

Didier Testot

samedi 30 janvier 2016

Des Dirigeants #ETI qui préparent l'année 2016

par Didier Testot.
LA BOURSE ET LA VIE TV était partenaire d'Oddo et Cie pour le Oddo Forum organisé à Lyon le 7 et le 8 janvier 2016. 
En ce début d'année 2016, les marchés financiers ont connu leurs lots de craintes et d'inquiétudes après une euphorie sans doute exagérée en 2015 alors même que de nombreuses questions restaient posées : croissance en Chine, baisse du prix du pétrole, conséquences sur les pays émergents, politique monétaire adaptée, conflits au Moyen Orient...
Du côté des entreprises, 2015, cf mon interview de Laurent Pancé Gérant chez Palatine AM (VIDEO BOURSE
reste une année favorable à ces valeurs moyennes, rarement mises en avant, sauf sur le media www.labourseetlavie.com et ce depuis 2009. Les investisseurs ne s'y trompent pas partageant de nombreux liens vers ces vidéos interviews de dirigeants.
























Un tour d'horizon des dirigeants rencontrés montrent que malgré les craintes, globalement ces entreprises, à quelques exceptions près, envisagent de la croissance pour 2016. C'est donc particulièrement intéressant de les découvrir.

C'est pourquoi je vous invite à les voir et à les partager ensuite sur la Web Tv : Vidéos dirigeants #ETI


jeudi 17 décembre 2015

Des stratégies d'#ETI

par Didier Testot
Dans l'actualité récente sur la Web TV
Compagnie des Alpes : la stratégie en place
 


Plastivaloire prêt à des acquisitions en 2017 pour diversifier ses activités dans la plasturgie




LDLC.com en avance sur son plan de marche avec le rachat de Materiel.net


mercredi 25 novembre 2015

Et si l'on parlait vraiment des #ETI

par Didier Testot.

Retrouvez ici mon article publié sur Linkedin le 1er novembre et concernant les #ETI.

Depuis plusieurs années, les initiatives concernant les #ETI se sont multipliées, sans que cela change véritablement la donne pour elles, surtout dans l'espace médiatique et politique. Si les visites des ministres qui ont "besoin" d'aller sur le terrain, celles du Président également, se font souvent vers les #ETI, sans que leurs conseillers n'aient grand chose à leur mettre sous la dent, à moins d'être abonné au flux labourseetlavie.com, ce qui serait une révolution, avec un grand R, de plus en plus d'investisseurs et de dirigeants eux ont compris l'intérêt de ces entreprises, avec leurs qualités : la croissance, les développements, l'international, l'emploi... Celles que je connais, pour plusieurs d'entre-elles depuis plus de 20 ans, ou depuis leur introduction en Bourse, m'étonnent à chaque rencontre. Oui elles sont là, je devrais dire toujours là, malgré les crises financières, malgré les nouvelles règlementations ou taxes, elles se développent. Bien sûr ce n'est pas facile, mais ce qu'elles font est admirable, comme le disait un dirigeant, quand on a réussi en France, on peut conquérir le monde. Si la mode des #ETI risque de se tarir, c'est aussi parce que le PEA PME a été loin de remplir ses objectifs, et de l'autre côté, parler d'innovation avec les start-ups, comme dans la Silicon Valley semble prendre de l'ampleur. Ce n'est pas mal en soi, et pouvoir de dire que nous avons ici les pépites de demain, j'oserais dire les #ETI de demain, pourquoi pas. Encore faudrait qu'il que leurs ambitions soient mondiales, ce n'est pas toujours le cas, et surtout, qu'après l'amorçage par des fonds français, leurs dirigeants ne soient pas obligé d'aller chercher ailleurs leurs ressources. Cela serait dommageable pour notre économie, que les start-ups, et donc le risque, soit pris par des investisseurs français, et qu'une fois que cela commence à prendre forme, d'autres capitaux souvent américains, fassent une razzia. Cela veut dire que mettre en avant des start-ups, sans penser #ETI n'a pas de sens. 

Notre déficit d'#ETI est lourd face à l'Allemagne, notre voisin et compétiteur, c'est bien là que nous devons trouver de vraies solutions de financement. En tant que media, depuis 2009, la Web TV www.labourseetlavie.com s'est attachée à les mettre en avant, amenant ainsi de nouveaux internautes vers ce contenu. Comme cet investisseur basé à Maurice et qui suivant une entreprise, la société Gaussin, est venu voir, sur plusieurs années, trois interviews "stratégie", et a décidé d'investir directement, dans l'entreprise. C'est aussi, ce Pdg me confiant que son futur directeur général, lors de son entretien, lui avait indiqué qu'il avait vu l'interview stratégie diffusé sur la Web TV.

C'est donc bien une nouvelle forme de consommation d'un contenu de qualité. En 2015, plus de 2.000 vidéos sont donc disponibles, dont plus de 900 avec des dirigeants, c'est la plus grande base de données en vidéos d'#ETI françaises. C'est aussi en quelques jours, des internautes qui peuvent aller voir une vidéo pertinente, avec 1.000 vues pour une durée d'interview de 7 minutes !

"Content is King" est le leitmotiv de ce media ciblé, et toutes les #ETI même non cotés peuvent aussi s'y intéresser pour la veille, la stratégie et le networking...

Prochains objectifs de la Web Tv faire le lien entre ces jeunes pousses et les #ETI pour amener cet écosystème à conquérir le monde. Cela se fera de plusieurs manières, certaines seront bientôt détaillées, une chose est sûre : J'ai déjà accepté cette mission de parler des #ETI et de les faire connaître au monde entier.

Si vous êtes investisseur privé ou public, long terme, en France ou à l'international, fournisseur de services pour ces #ETI, n'hésitez-pas à venir m'en parler, les idées de manquent pas et ensemble, nous pourrons vaincre les blocages qui persistent.

En attendant, si vous ne connaissez pas encore cette base de données unique, c'est gratuit, alors une visite s'impose !


Source : https://www.linkedin.com/pulse/et-si-lon-sintéressait-vraiment-aux-eti-didier-testot?trk=pulse_spock-articles